Séminaire de méthodologie : “Le doctorat, et après ?”

Liste des présents: 

Tobias Boestad (Sorbonne – Université, ED1); Ludmilla Nelidoff (Sorbonne – Université) ; Marie-Christine Payne (Université Paris 3, Sorbonne-Nouvelle, ED 120, CERAM);  Yoan Boudes (Sorbonne – Université, ED1); Sidonie Loisel (Université Paris 3, Sorbonne-Nouvelle); Valentine Eugène (Sorbonne – Université); Marie Piccoli-Wentzo (Université Paris 1) ; Sarah Cals (Université Paris 3, Sorbonne-Nouvelle, ED 120, CERAM) ; Viviane Griveau-Genest; Florian Besson; Naïs Virenque; Fabien Lacouture (Université de Lille); Axelle Janiak (Paris I -Panthéon –Sorbonne, ED441) ;  Marie-Antoinette Alamenciak (ED 1, Sorbonne – Université); Camille Bellenger (Sorbonne – Université, ED5) ; Nicolas Garnier (Sorbonne – Université, ED1); Natsuki Muto (Sorbonne – Université, ED1) ; Maxime Fulconis  (Sorbonne – Université); Marielle Devlaeminck ;  Tamara Alvarado ; Clara De Raijniac ; Marie Coudegnat ; Nadège Corbière ; Sung-Wook Moon ; Kasser Helou ;  Wilfrid Tannous ; Juliette Brack ; Florence Larcher 

La séance commence par un tour de table. 

L’enjeu de cette séance est d’échanger autour de l’expérience de la fin de thèse et de l’insertion professionnelle du docteur.

Naïs Virenque

Naïs a soutenu sa thèse en 2019 en histoire de l’art (sujet de thèse : Structures arborescentes et arts de la mémoire : art, science et dévotion dans les ordres mendiants en France et en Italie du XIIIe au XVIe siècle). Elle a travaillé sous la direction de Maurice Brock. Elle est également Présidente de l’association de chercheurs et d’artistes « Trames arborescentes. Modalités, caractéristiques et efficacité de dispositifs organisationnels en arbre ou en arborescence ». Naïs évoque les situations de stress liées à la fin de la thèse, et en particulier le fait de dépendre du renouvellement de son poste d’ATER. Son expérience de l’après doctorat se révèle en revanche très positive.

Viviane Griveau-Genest
Viviane a soutenu sa thèse en 2017 en littérature (sujet de thèse: L’Esthétique du faire croire : étude littéraire des sermons français et latins de Jean Gerson). Elle a travaillé en cotutelle (Nanterre/ UNIGE) et a obtenu une bourse de fin de thèse.
Viviane revient sur les difficultés financières notamment lors de sa fin de thèse mais aussi sur l’importance d’être soutenu par des proches qui font pleinement partie, d’une certaine manière, de l’expérience de la thèse.
Viviane insiste sur l’importance de se former un réseau.

Florian Besson:
Docteur en Histoire médiévale, son sujet portait sur les « Pratiques du pouvoir et cultures politiques en Orient latin (1097-1229) ». Après avoir eu un contrat doctoral puis un ATER, il a soutenu sa thèse en 2017.
Florian évoque les différents droits des étudiants: droit d’être formé, suivi, de se reconvertir (les universités proposent des services variés). Florian rappelle que l’impression de la thèse est supposée être financée par l’université.
Il est maintenant directeur d’ouvrages dans l’édition scolaire. Il poursuit ses vacations, donne des colles d’agrégation et en classe préparatoire. Enfin, il insiste sur la richesse et la variété des possibilités pour les doctorants.

La séance se poursuit par une discussion.

Questes

Créé en 2001 par des doctorants de la Sorbonne, le groupe Questes est une association interdisciplinaire et interuniversitaire proposant des séminaires mensuels, organisés et animés par des doctorants médiévistes. Questes rassemble aujourd'hui plus de cinq cents personnes en France, en Europe et dans le monde.

More Posts


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search