Archives de catégorie : 2007 Imaginer la construction au Moyen Âge

Quelques images de la journée du 4 juin 2007

Voici quelques images de la journée du 4 juin 2007, qui a eu lieu dans la salle des Actes de la Sorbonne.

Construire1

Construire2

Construire3

Construire4

Construire5

Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts

Programme de la journée d’études

Imaginer la construction au Moyen Âge

journée d’étude organisée par Questes

samedi 2 juin 2007 de 9h à 18h

dans la salle des Actes de l’Université Paris IV – Sorbonne

9h00       Accueil des participants

9h15       Ouverture de la journée par Madame Elisabeth Crouzet-Pavan, Professeur à l’Université Paris IV – Sorbonne. 

Matinée présidée par Anne-Laure Lallouette 

I. Projets urbains

9h30       Nicolas Prouteau (Université de Poitiers)

                La construction de l’enceinte de la capitale arménienne d’Ani (XIe-XIIIe s.) : programmes et symbolique de la construction.

9h50       Jean-Baptiste Delzant (Université Paris IV – Sorbonne)

                Au cœur de la cité. Construction et élaboration des palais seigneuriaux en Italie centrale à travers les exemples de Foligno et de Camerino, XIVe-XVe siècles.

10h10     Delphine Reix (Université de Provence)

                 De la Cité des Dames à l’universitas civium : construction métaphorique, élection et représentation juridique.

10h30     Discussion

11h00     Pause 

II. Esthétique de la construction

11h20     Clémence Revest (Université Paris IV – Sorbonne)

                 En écrivant, en construisant. Leon Battista Alberti et la construction du Tempio Malatestiano.

11h40     Irene Salvo-Garcia (Univ. Autónoma de Madrid / ENS-LSH, Lyon)

                 Images de la construction : les miniatures des manuscrits des Cantigas a Santa Maria d’Alphonse X.

12h00     Discussion 

12h30     Repas

Après-midi présidé par Sophie Albert

III. Construction et édification

14h30     Florent Coste (Université de Bourgogne)

                Construire et édifier l’ecclesia dans la Légende dorée de Jacques de Voragine : à propos de quelques aspects narratifs et symboliques d’une compilation dominicaine.

14h50     Xavier Kieft (Université Paris IV – Sorbonne)

                Construction imaginaire, édification effective. Les traités de l’Arche de Hugues de Saint-Victor.

15h10     Discussion

15h40     Pause 

IV. Bâtisseurs et architectes : modèles et contre-modèles littéraires 

16h00     Carine Giovenal (Université de Provence)

                 L’acte de bâtir dans Renaut de Montauban ou Les Quatre Fils Aymon : preuve d’orgueil ou preuve de foi ?

16h20     Irène Fabry (Université Paris III – Sorbonne Nouvelle)

                Construction impossible et défense improbable : la tour du roi Vertigier dans l’Historia Regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, le Brut de Wace et le Merlin de Robert de Boron.

16h40     Vanessa Obry (ENS-LSH, Lyon)

                 Architecte, stratège et illusionniste : les masques de l’ « enginiere » dans le Conte de Floire et Blanchefleur.

17h00     Discussion 

17h30     Conclusion de la journée par Madame Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Professeur à l’Université Paris IV – Sorbonne. 

18h00     Pot au Club des enseignants

Pour obtenir le programme au format pdf, cliquez ici.

Contact: Clotilde Dauphant, Vanessa Obry

 

 

Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts

Appel à contribution

 Imaginer la construction au Moyen Âge

Journée d’études organisée par Questes le samedi 2 juin 2007 en Sorbonne

Appel à contributions (pour le 10 février 2007)

             L’archéologie et l’histoire de l’architecture décrivent les constructions laissées par le Moyen Âge. Nous souhaiterions plutôt nous intéresser au procès même de la construction, de la conception de l’ouvrage à son achèvement. Qui imaginait la construction et dans quel but ?

           Les termes d’architecte et de maître d’œuvre regroupent plusieurs métiers trop souvent fondus dans l’image des « bâtisseurs de cathédrales » qui, à l’exemple de Suger, auraient conçu, dessiné, construit et laissé à la postérité des œuvres monumentales. Le cas bien connu de Villard de Honnecourt pose ainsi le problème du dessin d’architecture : son Album servait-il à projeter de nouvelles figures ou à reproduire ce qui était déjà construit ? On peut se demander quelle est l’importance, dans la réalisation du projet architectural, du plan figuré et des aménagements au cours de l’exécution. La formation d’abbés ou de laïcs constructeurs, notamment dans l’art de la géométrie, leur permettait-elle d’établir à l’avance les exactes proportions du bâti ? Quelle place occupait par exemple la réception de Vitruve dans le savoir architectural au Moyen Âge ?

            Les figures géométriques qui constituent le tracé du plan possèdent également une signification symbolique. La construction est plus largement nourrie de modèles imaginaires qui lui donnent à la fois une forme et un sens. Le plan de la maior ecclesia de Cluny est ainsi légitimé par le songe de Gunzo qui, d’après les récits hagiographiques du XIIe siècle, se voit prendre la direction du chantier pour reproduire l’image de l’église que lui a envoyée un messager divin. La référence aux villes antiques célèbres, tout comme l’image de la Jérusalem céleste ont pu inspirer les constructions médiévales. Inversement, les descriptions des villes dans les romans antiques sont bien souvent une projection de la réalité architecturale du Moyen Âge.

            Si l’on s’intéresse à l’élaboration d’un projet, ce n’est pas seulement le responsable du chantier ou l’inspirateur de la forme du bâtiment mais aussi le « maître d’ouvrage » qui imagine la construction. Abbés fondateurs, rois bâtisseurs et élites urbaines, tout en imposant leur autorité sur le chantier, s’interrogent sur la destination de la construction et définissent parfois un nouvel urbanisme.

            Les héros bâtisseurs servent d’exemple comme fondateurs mais leurs réalisations architecturales figurent aussi les vanités du monde. Les représentations picturales des constructions au Moyen Âge évoquent souvent par l’activité bruyante du chantier une large symbolique religieuse. Les deux images les plus courantes placent l’homme bâtisseur sous le doigt de Dieu : Noé sait construire l’arche sur les indications divines tandis que l’humanité se divise sur le chantier de Babel. Cette tour est mal construite parce que le projet qui l’a conçue est mauvais. Celui qui imagine la construction au Moyen Âge peut-il imiter le grand Architecte de l’univers ?

           

            Nous souhaitons que cette journée permette de confronter les approches de différentes disciplines, grâce à des communications de jeunes chercheurs en littérature, histoire et histoire de l’art. Les propositions pourront porter sur la figure du concepteur ou de l’architecte, sur les plans ou modèles de constructions, sur des projets de constructions, leur destination et la valeur symbolique attribuée à ces initiatives. Elles pourront s’appuyer sur des cas de construction ou des représentations de construction où l’on voit des architectes, un acte de fondation, l’exécution d’un projet architectural, une pensée urbaniste à l’œuvre. Ces suggestions ne sont pas limitatives.

           Les communications, d’une durée de 20 minutes, pourront faire l’objet d’une publication d’actes de la journée aux Presses Universitaires de Paris Sorbonne, après soumission à un comité de lecture.

           Merci de faire parvenir vos propositions d’une demie page environ, en mentionnant votre université de rattachement, votre statut et vos thèmes de recherche, avant le 10 février 2007 à Clotilde Dauphant (cdauphant@tele2.fr) ou Vanessa Obry (vanessa.obry@laposte.net).

Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts

Annonce de la journée d’études

Imaginer la construction au Moyen Âge

Journée d’études organisée par Questes

le samedi 2 juin 2007 en Sorbonne

          Cette journée permettra de confronter les approches de différentes disciplines, grâce à des communications de jeunes chercheurs en littérature, histoire, histoire de l’art et philosophie.

          L’archéologie et l’histoire de l’architecture décrivent les constructions laissées par le Moyen Âge. Nous nous intéresserons plutôt au procès même de la construction, de la conception de l’ouvrage à son achèvement. Qui imaginait la construction et dans quel but ?

          Les termes d’architecte et de maître d’œuvre regroupent plusieurs métiers trop souvent fondus dans l’image des « bâtisseurs de cathédrales » qui, à l’exemple de Suger, auraient conçu, construit et laissé à la postérité des œuvres monumentales. Le cas bien connu de Villard de Honnecourt pose ainsi le problème du dessin d’architecture : son Album servait-il à projeter de nouvelles figures ou à reproduire ce qui était déjà construit ? On peut se demander quelle est l’importance, dans la réalisation du projet architectural, du plan figuré et des aménagements au cours de l’exécution. La formation d’abbés ou de laïcs constructeurs, notamment dans l’art de la géométrie, leur permettait-elle d’établir à l’avance les exactes proportions du bâti ? Quelle place occupait par exemple la réception de Vitruve dans le savoir architectural au Moyen Âge ?

          Les figures géométriques qui constituent le tracé du plan possèdent également une signification symbolique. La construction est plus largement nourrie de modèles imaginaires qui lui donnent à la fois une forme et un sens. Le plan de la maior ecclesia de Cluny est ainsi légitimé par le songe de Gunzo qui, d’après les récits hagiographiques du XIIe siècle, se voit prendre la direction du chantier pour reproduire l’image de l’église que lui a envoyée un messager divin. La référence aux villes antiques célèbres, tout comme l’image de la Jérusalem céleste ont pu inspirer les constructions médiévales. Inversement, les descriptions des villes dans les romans antiques sont bien souvent une projection de la réalité architecturale du Moyen Âge.

          Si l’on s’intéresse à l’élaboration d’un projet, ce n’est pas seulement le responsable du chantier ou l’inspirateur de la forme du bâtiment mais aussi le « maître d’ouvrage » qui imagine la construction. Abbés fondateurs, rois bâtisseurs et élites urbaines, tout en imposant leur autorité sur le chantier, s’interrogent sur la destination de la construction et définissent parfois un nouvel urbanisme.

          Les héros bâtisseurs servent d’exemple comme fondateurs mais leurs réalisations architecturales figurent aussi les vanités du monde. Les représentations picturales des constructions au Moyen Âge évoquent souvent par l’activité bruyante du chantier une large symbolique religieuse. Les deux images les plus courantes placent l’homme bâtisseur sous le doigt de Dieu : Noé sait construire l’arche sur les indications divines tandis que l’humanité se divise sur le chantier de Babel. Cette tour est mal construite parce que le projet qui l’a conçue est mauvais. Celui qui imagine la construction au Moyen Âge peut-il imiter le grand Architecte de l’univers ? Responsables de l’organisation de la journée d’études : Clotilde Dauphantet Vanessa Obry. Le programme de la journée d’études sera annoncé sur le site de Questes. 

Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts