Compte-rendu de la séance du 13 décembre 2016- « Formes et usages de la Bible au Moyen Âge » (II)

Liste des présents

Gao Ji (University of Chicago) ; Guéna Pauline (Paris IV – ED1) ; Griveau-Genest Viviane (Paris-Ouest) ; Delale Sarah (Paris IV – ED1) ; Devlaeminck Marielle (Paris III) ; Lévêque Fougre Mélanie (Paris IV – ED1) ; Barey Mélissa (Paris I – Lamop) ; Payne Marie-Christine (Paris III – ED120) ; Donnat-Aracil Claire (Paris III – ED 120) ; Moon Sung-Wook (Paris IV – ED1) ; Garnier Nicolas (Paris IV – ED1) ; Boestad Tobias (Paris IV – ED2) ; Dufouleur Pierre-Benigne (Paris IV – ED1) ; Guérin Raphaël (Paris Ouest-Nanterre – ED395) ; Bergot Louis-Patrick (Paris IV – ED1) ; Sauvêtre Maïté (Paris Ouest-Nanterre – ED 138) ; Bonicoli Louis-Gabriel (Université d’Etat de NY à Albany) ; Di Lorenzo Adele (Paris IV)

Louis-Patrick Bergot- L’Apocalypse d’Isabelle de France (1313) et son lien avec un groupe de Bibles historiales

Il existe peu de travaux critiques sur la transmission de l’Apocalypse au Moyen Âge. Paul Meyer, en 1901, distinguait quatre versions non glosées. Louis-Patrick propose d’étendre le classement de ces versions, et présente un graphique qui les groupe, recensant plusieurs centaines de manuscrits. Les différents livres peuvent être en prose, en vers ou glosées. Les années 1220-1340 sont un âge d’or pour l’Apocalypse : de nombreuses copies du texte sont faites à cette époque.

Louis-Patrick se penche sur la version A, et se demande pourquoi la version de 1313, dite d’Isabelle de France, a été reprise dans un groupe de six Bibles historiales de l’époque de Charles V. Louis-Patrick étudie le lien entre le texte et les images dans l’un de ces manuscrits, montrant que des miniatures intermédiaires servent à faire le lien entre le texte et les visions apocalyptique par exemple grâce à la représentation de Saint Jean lisant.

Les six Bibles historiales de la seconde période ont été écrites entre 1357 et 1371. Le programme iconographique est de moins grande ampleur que pour la bible d’Isabelle de France, sauf pour le manuscrit de Berlin. Louis-Patrick étudie la filiation iconographique entre ces manuscrits, puis souligne que le texte des six Bibles historiales est moins bon que celui d’Isabelle de France. Il identifie différents détails qui montrent qu’il y aurait eu une copie intermédiaire perdue.

Le manuscrit d’Isabelle de France est peut-être un cadeau de mariage ou de naissance. La qualité de sa traduction expliquerait qu’il ait été repris dans les Bibles historiales.

Adele di Lorenzo-Les ‘loci’ bibliques dans les actes épiscopaux. Paradigmes rhétoriques et modèles exégétiques dans les préambules des actes épiscopaux

Les préambules ou Arenga ont leur texte fixé à partir du VIIe siècle. Les citations bibliques et patristiques sont une des clés pour l’interprétation du préambule. Une comparaison entre plusieurs préambules du XIe-XIIe siècles montre qu’ils sont constitués et structurées par les citations bibliques.

La fonction des citations ne relève pas uniquement d’une stratégie rhétorique. Elles soutiennent l’ossature du préambule. Parfois, elles contribuent également à son herméneutique, même lorsque le leitmotiv est figé par l’usage. Ces citations montrent aussi la familiarité du rédacteur avec les textes. Il s’agit d’un système stylistique mobile.

Raphaël Guérin- Cum caeteris reliquis apostolis. Usage et complétion du récit évangélique dans les légendes apostoliques d’Aquitaine (XIe-XIIe siècles)

Les légendes Aquitaines apostoliques célèbrent des saints supposés avoir évangélisé l’Aquitaine, en augmentant leur prestige par l’insertion dans leur vie d’épisodes appartenant à la vie des apôtres. Les hagiographes cherchent donc à « apostoliser » certains saints. L’analyse de cinq Vitae rédigées à Angoulême et Bourge permet de mettre en évidence les procédés de cette apostolicisation.

L’identification de Nathanaël à l’un des 72 disciples revient à plusieurs reprises. L’usurpation d’identité est également possible, même si elle est plus audacieuse. Ces Vitae lient les saints au Christ, surtout après la Cène, faisant ainsi d’eux des continuateurx de son œuvre de salut. Après l’ascension et avant le voyage vers l’Aquitaine, les hagiographes puisent dans les Actes des Apôtres pour leur faire fréquenter les apôtres. La ville d’Antioche vient également servir de ville-relais avant le départ vers l’Occident. Dans l’une des vies de Saint Martial, Rome disparait également du parcours : Jérusalem est revalorisée comme centre du christianisme. En complétant le récit évangélique, l’hagiographe invente une mémoire des origines, qui permet de relier l’histoire locale à l’Histoire.

Ji Gao – Publier la Bible au temps des guerres de religion : l’exemple des lyonnais Roville et Rigaud

Pendant les guerres de religion, une partie importante des éditions sont mises à l’index, ce qui a un effet direct sur les éditeurs lyonnais. Plusieurs d’entre eux avaient été attirés par la Réforme. Roville et Rigaud sont actifs dans la seconde moitié du XVIe siècle. Roville s’insère dans un réseau international, tandis que Rigaud est un libraire local. Roville est ultra-catholique, tandis que Rigaud est plus modéré.

En chiffrant leurs productions, on voit que les éditions de la Bible augmentent après 1562, mais c’est l’inverse pour les Nouveaux Testaments. Roville en publie moins. En comparant ces chiffres avec la production de Rigaud, ou d’autres éditeurs lyonnais, on voit que les éditeurs ont été obligés de choisir leur camp. La Bible en latin est encouragée, avec de nombreuses illustrations à but pédagogique.

A Lyon, où le contrôle était plus relâché qu’à Paris, des bibles en langues vernaculaires étaient éditées et lues. Après la fin du Concile de Trente, les pratiques éditoriales changent.

Questions

Nicolas demande pourquoi sur la miniature le roi d’Angleterre, le roi de France et l’Empereur représentent les « rois venant d’Orient ». Louis-Patrick répond que ce n’est pas rare à l’époque. Ils ont préféré l’hagiographie à la géographie.

Pauline demande à quel usage politique donne lieu l’Apocalypse au Moyen Âge ? Est-ce que le contexte de la guerre de Cent Ans joue un rôle ? Louis-Patrick répond qu’il pourrait s’agir d’une compétition avec les textes possédés par l’Angleterre

Viviane demande si l’union mystique est une thématique usuelle dans les préambules. Adele répond que c’est le cas.

Pauline demande si ces préambules étaient voués à être lus en public. Adèle répond que c’était sans doute le cas lors des synodes.


Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts