Parution du bulletin 26, « Trouver la paix »

Le numéro 26 du bulletin Questes, « Trouver la paix », coordonné par Stéphanie Richard et Irène Strobbe est paru : il est désormais disponible en ligne. Vous y trouverez les contributions suivantes :

La couverture du bulletin ;

Gisela Naegle (Université de Gießen), « Avant-propos » ;

Stéphanie Richard et Irène Strobbe (Université Paris-Sorbonne), « Introduction » ;

Laure Gevertz (Université Paris-Sorbonne), « Les corps de métier londoniens: artisans de la paix dans la cité? » ;

Marie Guérin (Université Paris-Sorbonne), « Trouver la paix dans la principauté de Morée au XIIIe siècle: quel rôle des femmes? » ;

Véra Vejrychová (Université  Paris-Sorbonne – Univerzita Karlova v Praze), « Conclure la paix avec les révoltés. La paix de Tournai (1385) dans les Chroniques de Jean Froissart» ;

Marie Bedel (Université Lumière Lyon II), « « Trouver la paix au du Moyen Âge »: les ambassades pour un consensus entre Grecs et Troyens chez Guido delle Colonne » ;

Sarah Delale (Université Paris-Sorbonne), « Le long chemin de paix de Christine de Pizan » ;

Julie Pilorget (Université Paris-Sorbonne), « Recherche de la paix intérieure et réclusion féminine : l’exemple d’Amiens à la fin du Moyen Âge » ;

Stéphanie Richard et Irène Strobbe (Université Paris-Sorbonne), « Conclusion » ;

Éléments bibliographiques ;

Table des matières ;

Quatrième de couverture.


Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)

More Posts

Cette entrée a été publiée dans Bulletin le par .

À propos Questes

Le groupe Questes a été créé au printemps 2001 par des doctorants de la Sorbonne. (lire la suite) --------------------- Questes is a young researchers group and network, created in 2001 by PhD students from Sorbonne Universities. Today, it brings together young scholars from French Universities, but also from other European and extra European countries. (read more)